Bonne Année!

Dernier jour de l’année, dernier billet en forme de rétrospective. Je ne prends pas l’option de sélectionner les moments forts ni les 10 billets qui ont fait le plus d’audience (on dit buzz?), non. Je veux pas non plus revenir sur mes premiers pas dans ma nouvelle paroisse, il y a déjà eu assez de billets à ce sujet : Sois le Bienvenu !, Chocolat, café et diaconat ou encore Au micro, pour n’en citer que trois.

Trois axes

J’aimerais plutôt m’attarder sur ma présence dans la blogosphère, protestante notamment. Mon nouvel engagement à La Neuveville a coïncidé avec le lancement de ce blog qui fait suite à meditheoblog (avant il y a eu un premier essai dans lequel je tâtonnais un peu). J’ai développé trois axes principaux : Diaconat (qui revient sur ma pratique et là où je suis), Réflexions (qui réunit des impulsions) et Méditations (ou Clé en main qui rassemble des textes divers). Je trouve que ces trois approches expriment bien ma manière d’envisager mon ministère de diacre et peuvent être partagées largement. Je me dis qu’elles rejoignent aussi des internautes en recherche: Que fait un diacre (de mon point de vue)? Où pourrait/devrait aller l’Église (selon moi)? Une prière pour la route (avec mes mots à moi)?

Continuer la lecture de « Bonne Année! »

L’Église, c’est plus que ce qu’on croit. Et tant mieux!

Au fait, c’est quoi l’Église? Il vaudrait la peine, un jour, de faire un micro-trottoir à ce sujet. Et qu’est-ce que j’attends pour le faire?

L’Église, c’est…

L’Église, ce peut être d’abord un édifice, au milieu du village, évidemment.

L’Église, c’est une institution confessionnelle : catholique, réformée, orthodoxe, évangéliques (au pluriel, tant la diversité est grande) et j’en passe (pardon…)

L’Église, c’est une communauté composée de ceux qui lui donnent vie par leurs engagements personnels, leur soutien moral et financier (à part les cantons de Genève et Neuchâtel, ils n’ont pas vraiment le choix). Ceux qui y sont mais sans attaches et qui n’ont pas voulu ou pensé la quitter. Ceux qui y restent pour de nombreuses bonnes (ou mauvaises) raisons. Et tous les autres aussi.

L’Église, c’est elle qu’on appelle un jour parce qu’on veut faire baptiser son enfant, bénir son mariage ou dire adieu à un proche.

Ça, c’est celle qu’on voit. Mais ça n’est pas que ça.

Continuer la lecture de « L’Église, c’est plus que ce qu’on croit. Et tant mieux! »