Bonne Année!

Dernier jour de l’année, dernier billet en forme de rétrospective. Je ne prends pas l’option de sélectionner les moments forts ni les 10 billets qui ont fait le plus d’audience (on dit buzz?), non. Je veux pas non plus revenir sur mes premiers pas dans ma nouvelle paroisse, il y a déjà eu assez de billets à ce sujet : Sois le Bienvenu !, Chocolat, café et diaconat ou encore Au micro, pour n’en citer que trois.

Trois axes

J’aimerais plutôt m’attarder sur ma présence dans la blogosphère, protestante notamment. Mon nouvel engagement à La Neuveville a coïncidé avec le lancement de ce blog qui fait suite à meditheoblog (avant il y a eu un premier essai dans lequel je tâtonnais un peu). J’ai développé trois axes principaux : Diaconat (qui revient sur ma pratique et là où je suis), Réflexions (qui réunit des impulsions) et Méditations (ou Clé en main qui rassemble des textes divers). Je trouve que ces trois approches expriment bien ma manière d’envisager mon ministère de diacre et peuvent être partagées largement. Je me dis qu’elles rejoignent aussi des internautes en recherche: Que fait un diacre (de mon point de vue)? Où pourrait/devrait aller l’Église (selon moi)? Une prière pour la route (avec mes mots à moi)?

Des rencontres qui comptent

Ensuite, être présent dans la blogosphère, c’est aussi être en lien avec d’autres blogueurs dont j’ai fait la connaissance : Armin Kressmann, Philippe Golaz, Marc Pernot, Olivier Keshavjee. J’ai continué à suivre assidument Diane Friedli notamment (que je connais pour avoir été son collègue). J’ai tenté, au fil de mes billets, de citer ces auteurs, de relayer des infos que je jugeais pertinentes. J’ai commenté des billets, j’en ai partagé d’autres sur les réseaux sociaux, mis des liens vers des sites prometteurs à l’image de spiritualités protestantes ou mariage-protestant.

J’ai aussi pu compter sur le soutien, les encouragements et conseils de Nicolas Friedli, supportant parfois au passage ses « coups de gueule » (je dis cela gentiment, parce que je sais qu’au fond, il a bon cœur) ;-). Grâce à lui notamment, j’ai mieux compris et appréhendé ce qu’est un blog, ce que les lecteurs sont en droit d’y trouver, comment améliorer son référencement (penser aux métadonnées par exemple, merci Nicolas). J’ai pu tester des choses.

Des inspirations

Enfin, je le confesse, je me suis inspiré de ce que d’autres ont fait: j’ai lancé, en fin d’année, une newsletter de la paroisse réformée de La Neuveville. J’ai aussi copié Marc, Philippe et Diane, en ouvrant un compte de podcast (toutes les explications sont ici). J’ai fait tout cela, parce que j’y crois, parce que ce sont des défis d’apprentissage, parce que ça répond (ou doit sûrement répondre) à des attentes.

Oui, l’année 2019 a été bonne, merci! Merci à vous qui me suivez, qui commentez, qui réagissez, qui me faites des retours de vive voix. Merci à vous qui ne le faites pas encore de le faire sans attendre, en vous abonnant à mon blog (il y a un bouton pour cela dans la colonne de droite). Merci à vous qui en êtes et qui me motivez. Merci à vous qui hésitez à vous lancer à votre tour de le faire dès aujourd’hui, on est là pour vous suivre, vous relayer, vous commenter, avec « bienveillance sans complaisance » (pour reprendre une maxime du pasteur Bernard Bolay).

Bonne année 2020.

Source de l’image: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *