Boîte à idées pour non-connectés

Quelques ampoules dans le ciel

Depuis quelques jours, je vois fleurir de nombreuses initiatives diverses et variées pour rester en lien, maintenir la proximité, la vivre d’une autre manière: être là, tout en n’étant loin. Je me réjouis de tout cela. Bravo à vous tous.

En même temps, on est plusieurs à se demander comment atteindre et rejoindre ceux et celles qui ne sont pas connectés. Les grands-parents ou les arrière-grands-parents.  Je me lance donc dans un petit florilège de propositions à adapter et personnaliser. Ce sont des impulsions qui ne demandent à se développer, à se diversifier. Il y a des démarches communautaires, d’autres personnelles. N’hésitez pas. Car, peut-être ne le savez-vous pas, vous avez du talent. Il n’est jamais inutile de poser la question : « Que voulez-vous que je fasse pour vous? »

Continuer la lecture de « Boîte à idées pour non-connectés »

N’en fait-on pas un peu trop?

Un visage de femme masquée

Depuis quelques semaines, un mot est sur toutes les lèvres : Coronavirus ou Covid-19. Cette épidémie a conduit la Confédération, les Cantons et les Églises à prendre des mesures de précaution, largement relayées par les médias. Jusque-là, rien à dire, il en va de la santé publique.

Rappel de gestes simples et évidents

On a martelé des recommandations et rappelé des gestes, somme toute, évidents qu’on devrait accomplir tout au long de l’année et toute l’année :  se laver les mains, éternuer dans son coude, employer des mouchoirs à usage unique et appeler son médecin en cas de symptômes. On y a ajouté l’interdiction de se serrer la main. Mais voilà, la peur, car c’est bien d’elle qu’il s’agit fait son œuvre, et trace sa route dans les esprits.

Continuer la lecture de « N’en fait-on pas un peu trop? »

Burn-out

Ce matin, je découvre un article sur le site du journal Le Temps intitulé: «On assiste aujourd’hui à un burn-out pastoral»  (consulté le 01.03.2020). Burn out? Vous avez dit « Burn out »? Ce mot résonne dans le monde de l’entreprise où la pression est élevée, mais dans le mode de l’Église…? Ce fait rappelle que ceux qui sont là pour écouter ont besoin aussi d’être écoutés. Comme le relève l’auteur, les pasteurs sont des êtres humains comme les autres qui connaissent les mêmes difficultés et les échecs. Me voilà rassuré! Mais cela ne se dit pas.

Les propos de Jérôme Cottin, auteur de «Les pasteurs. Origines, intimité, perspectives», aux Éditions Labor et Fides, février 2020 réveillent en moi quelques réflexions, parce que ce qui peut concerner des pasteurs concerne aussi le diacre que je suis.

Continuer la lecture de « Burn-out »

J’ai vu le visage de Dieu…

… Dans celui d’Armin, de Diane, de Nicolas et des autres.

C’est lors d’un atelier-créatif ce samedi 8 février au temple de Colombier que nous avons été invités à révéler le talent caché en chacun.e de nous.

>> Lire également le billet de Diane Friedli, l’une des organisatrices de cet atelier et blogueuse.

Ce billet n’a pas pour vocation d’expliquer toute la démarche de cet atelier, parce qu’il faut le vivre, mais de partager mes impressions.

Continuer la lecture de « J’ai vu le visage de Dieu… »

L’unité n’est ni une option ni une évidence

Traditionnellement, du 18 au 25 janvier, les Églises entrent dans la Semaine de prières pour l’Unité des chrétiens, soutenue notamment par le Conseil œcuménique des Églises (COE). Présentation et édition 2020.

Une occasion de rappeler que l’appel à l’unité est christique (Jn 17,21). Et qu’il n’est ainsi ni une option (à choix) ni une évidence (à accepter).

Que tous soient un.

J’aimerais ici partager mon expérience de l’œcuménisme tel que je l’ai vécu d’abord, tel que je le vis et tel que je le rêve.

Continuer la lecture de « L’unité n’est ni une option ni une évidence »